SCORE VIRAL : 293484
Nous contacter

Qu’est-ce que le Social gaming? (Jeu communautaire)


social gaming
Le social gaming est une activité ludique s’appuyant sur le jeu vidéo dans lequel l’implication des amis rend l’expérience plus amusante.

Leurs caractéristiques sont d’avoir une courbe d’apprentissage très progressive, une prise en main facile, une durée de vie importante et, souvent, de se déployer sur un réseau social en exploitant le réseau relationnel du joueur. Il peut ainsi coopérer ou affronter ses amis, le partage est encouragé et la qualité de l’expérience dépend de l’implication de ses amis.

Le social gaming regroupe l’utilisation:
– des jeux sur réseaux sociaux (Farmville, Cityville…)
– des jeux vidéo sociaux (Wii Sports, Guitar Hero…)
– des jeux sociaux « casual » (Words with Friends, Bejewelled…)

Entre 10 et 20% de la population joue régulièrement aux jeux vidéo (« gamers »), le social gaming s’adresse au 80% restant.

Le jeu social s’est développé en suivant 3 évolutions :
– Le développement des réseaux sociaux (Facebook atteint 800 millions de membres)
– L’arrivée des périphériques alternatifs (Wii, Kinect, iPad, iPhone…)
– La démocratisation du jeu (62% des français jouent régulièrement)

Un contexte favorable a donc permis au grand public de s’initier aux plaisirs du jeu communautaire.

Zynga, le premier éditeur de jeu sociaux sur Facebook (CityVille, Farmville…), a profité de cet espace en jouant sur des mécanismes de rétention (rendez-vous, pénurie…) plus que réellement ludiques. De ce fait, le public se détourne progressivement de ces jeux et Zynga connaît des fortunes diverses (Slingo, WarStorm, Mafia Wars2…) en tentant de faire évoluer son modèle pour le rendre plus ludique.
De plus, le jeu social sur mobiles (mobiles, tablettes…) se développe rapidement et permet d’ajouter des dimensions supplémentaires (géolocalisation, QR codes…).

Le jeu social de marque n’est pas en reste et utilise ce ressort de différentes manières :
1. Advergames, en réalisant un jeu complet intégrant l’univers de la marque (ex. HappyBeez, Spa Life)
2. In-game advertising, en intégrant la marque à un jeu existant (ex. Mc Donalds dans FarmVille, La Redoute dans Totally Spies!)
3. Offer Wall, en proposant aux joueurs d’obtenir des offres spéciales dans leurs jeux préférés en effectuant une action (laisser son email, visualiser une publicité…)

Ce sont 3 manières différentes d’intégrer une marque à des jeux sociaux et ainsi de profiter de l’engouement pour ces supports.

Quelques exemples
HappyBeez (Facebook): Jeu social pour la marque Melvita.
Crée ton move (Facebook): Jeu social pour la marque Coca Cola.
Sun Football Legends (Facebook): Jeu social pour le journal « the Sun ».
Spa life (Facebook): Jeu social pour la marque Clarins.